Orientation : quand les jeunes ne s’y retrouvent plus

Pas toujours facile de choisir son futur métier alors qu’on est encore en plein développement et que le marché du travail ne cesse de changer… Les enfants ne sont parfois pas conscients de toutes les options qui s’offrent à eux.

Par Sophie RONCETTO

Orientation

« Mon enfant ne sait pas vers quel métier se tourner »

Pas de panique ! Il est fréquent qu’à cet âge-là les enfants n’aient pas une idée fixe du métier de leurs rêves. Souvent, c’est au cours des études supérieures que le projet professionnel finit pas s’affiner. L’essentiel est de l’accompagner et de découvrir ensemble à quel type d’études celui-ci se destine :

  • Préfère-t-il faire des études longues ou courtes ?
  • Les métiers manuels ou intellectuels ?
  • Aime-t-il avoir une certaine routine dans son travail ou évoluer dans un environnement en constante évolution ?

Un bon moyen de répondre à toutes ces interrogations reste de participer aux salons d’orientation. Chaque année des centaines ont lieu pour tous les niveaux scolaires, tous les types d’études et tous les métiers. C’est l’occasion idéale pour découvrir de nouvelles formations et échanger avec des professeurs ou professionnels du métier. Se déroulant entre septembre et avril, ils sont tous référencés sur le site de l’Onisep. À titre d’exemple vous pouvez retrouver celui de l’année écoulée pour la région Auvergne Rhône Alpes juste ici.

Les nouveaux métiers : postes d’avenir ou postes passagers ?

L’essor de la technologie a permis l’émergence de nouveaux métiers, tout aussi attirants que méconnus. La communication digitale, les jeux vidéo, le codage, le SEO ou encore l’influence, si tout ça vous parait incompréhensible, cela ne doit pas être le cas de votre enfant.

Le terme « nouveaux métiers » est un terme qui fait souvent peur aux parents : parfois perçus comme peu sérieux et voués à disparaitre rapidement, les parents sont peu enthousiasmés par le manque de recul sur le métier… Pourtant il s’agit de véritables opportunités. De plus en plus d’établissements scolaires proposent d’ailleurs des options en lien avec le digital et l’informatique pour offrir aux élèves une première approche du domaine et de certains logiciels. Cependant, ces options restent très peu sollicitées, avec parfois à peine dix inscrits à l’échelle de l’établissement. Ces enseignements peuvent toutefois s’avérer utiles pour développer des compétences adaptables même à d’autres métiers et confirmer ou non le souhait des enfants de se diriger vers ce secteur par la suite.

Téléphone et ordinateur

Que faire en cas de doute ?

Questionnement

Il est normal de ne pas être sûr de soi quand il s’agit d’orientation et bien souvent c’est les parents qui ont besoin d’être rassurés. Le moyen le plus simple d’obtenir des réponses à toutes les questions que se posent les élèves comme les parents est de contacter directement des étudiants suivant ou ayant suivi ces formations. L’étudiant pourra alors donner un retour concret sur le diplôme, qu’il s’agisse des cours, débouchés ou encore de la vie étudiante. Cela peut s’avérer aussi très utile, par exemple, lorsque l’enfant part étudier dans une autre ville et que les parents ne savent pas réellement sur quels quartiers il est judicieux de chercher un logement.

Mais comment trouver ces étudiants ? Vous pouvez entrer sur les groupes Facebook de certaines universités pour poser vos questions, les rechercher par formation sur LinkedIn, mais pas que ! Venant répondre à ce besoin grandissant, de plus en plus de services gratuits sont disponibles à cette fin.

C’est le cas de la plateforme StudyAdvisor qui permet de prendre des rendez-vous téléphoniques avec des étudiants pour leur poser toute vos questions et qu’ils puissent vous proposer d’autres formations en adéquation avec les envies de l’enfant. Cerise sur le gâteau, la plateforme propose aux étudiants sollicités une petite rémunération pour chaque rendez-vous : une solution gagnante-gagnante.

Et si les plus petits ont encore le temps de réfléchir, ils doivent quand même se rendre à l’école. Besoin d’aide pour les trajets scolaires à la rentrée ?