Nouvelles modalités du congé paternité : ce qui change…

Longtemps mis à l’écart et n’ayant que très peu de temps à accorder à leurs nouveau-nés, les papas peuvent désormais se réjouir. En effet, le Journal Officiel a publié le 12 mai dernier un nouveau décret modifiant les modalités du congé paternité. L’objectif ? Rallonger sa période afin de permettre aux papas de profiter davantage de bébé.

Par Sophie RONCETTO

Nouvelles modalités du congé paternité

Congé paternité loi décret

Entrant en vigueur dès le 1er juillet 2021, le décret prévoit de doubler la durée du congé paternité, le faisant ainsi passer de 14 jours à 28, dont 7 jours obligatoires contre 3 auparavant. Cette mesure votée en octobre 2020 s’inscrit dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS). Cependant, elle ne s’appliquera malheureusement pas pour les papas dont l’enfant est né avant le mois de juillet, sauf si le terme de la grossesse était prévu après cette date.

Autre nouveauté, ce congé pourra être fractionné en deux périodes à partir de 5 jours. Ce dernier pourra également être pris dans un délai de 6 mois après l’accouchement. Les pères ne disposaient antérieurement que de 4 mois pour le faire.

Enfin, d’autres conditions resteront inchangées. Cela concerne par exemple le délai de prévenance de l’employeur par le salarié, autrement dit l’informer 1 mois à l’avance de la date et durée du congé, ou encore les indemnités versées qui varient selon le salaire initial. L’employeur, quant à lui, prend toujours en charge les indemnités des 3 premiers jours suivant la naissance.

Il est intéressant de rappeler que le congé paternité vient également soutenir les mères séparées du père de leur enfant. Le droit au congé peut, effectivement, être ouvert pour toute autre personne salariée vivant avec la mère avec l’enfant.

Quels papas peuvent en profiter ?

Le droit au congé paternité est indépendant du statut du salarié ou de son ancienneté. Il peut s’obtenir en fonction du nombre d’heures réalisées au cours du trimestre précédent et de la durée d’activité totale du salarié.

Vous êtes concerné ? Retrouvez un modèle de demande officielle de congé paternité juste ici.

Quels sont les objectifs du rallongement du congé paternité ?

Libérer du temps pour les papas permet aux enfants de commencer leur vie mieux encadrés et d’obtenir de meilleures réponses à leurs besoins. Ce décret s’inscrit donc directement dans la question des 1000 premiers jours de l’enfant, dont l’importance a été soulignée par les scientifiques à de nombreuses reprises. Selon une enquête, une part importante des parents ne
s’estimaient pas assez épaulés pour faire face à cette période clé.

Congé paternité loi décret enfant parent

En plus de permettre au second parent d’être plus impliqué dans le développement du nouveau-né, cette mesure viendra aussi répondre directement à des enjeux sociaux. En effet, un papa plus présent c’est aussi un rééquilibrage des tâches domestiques entre les deux parents. Dans les familles hétérosexuelles, la charge de l’enfant et du foyer repose souvent en grande partie sur la femme.

Pendant longtemps ce déséquilibre était dû à des stéréotypes liés au genre, encourageant les hommes à aller travailler pour pouvoir subvenir financièrement aux besoins de la famille. Si aujourd’hui ces représentations se font de plus en plus rares avec des pères de plus en plus impliqués au sein du foyer et de la vie de famille, le déséquilibre perdurait à cause, entre autres, d’un congé paternité très restreint.

Chez Happy Kar on se réjouit de cette avancée : un petit par pour l’Homme, un grand pas pour les papas.